Actu - Août 2022 - Les 2003 sont disponibles !

Bonjour à tous !

Comme pour (presque) tout le monde, l'été a été extrêmement chaud, avec des températures jusqu'à 42°C. Nous avons la chance d'avoir échappé aux incendies qui ont sévi au sud est de chez nous. Nous pensons notamment à tous les vignerons dont les vignes ont été endommagées, les raisins marqués par la fumée, encore un casse-tête pour les agriculteurs...

Ce fut donc l'un des étés les plus chauds jamais connus : les sols sont desséchés, les raisins sont déjà presque mûrs, de belles feuilles de vignes bien fournies commencent déjà à brunir... Comme de nombreux domaines, nous n’avons pas effeuillé cette année (cette pratique correspond à retirer des feuilles de vignes pour optimiser l’exposition au soleil). Heureusement, la pluie est enfin tombée le week-end des 13 & 14 août (17 mm pour être précis), ainsi que quelques averses la semaine dernière, nous avons été chanceux.  
Les vendanges vont très probablement démarrer dans la semaine à venir, pas aussi tôt qu’en 2003 – année des vendanges les plus précoces pour Canon Chaigneau. Elles avaient débuté le 3 septembre, et duré dix jours. Tout comme 2022, cette année avait été marquée par un été extrêmement chaud et sec, avec quelques pluies mi et fin août.


En 2003, les anciens propriétaires et le winemaker Thierry Garnaud ont produit des vins d'excellente qualité. Grâce à la décision de vendanger relativement tôt et bien sûr, grâce à notre terroir, les vins ont gardé une belle fraîcheur. Comme cette année 2022 , la présence d’argile isole les racines de la chaleur excessive et réduit l'évaporation de l'eau, la terre reste ainsi plus fraîche que celle des sols plus sablonneux ou graveleux.

Nous avons mis en vente le 2003 pour que vous ayez la chance de goûter ce merveilleux élixir (attention stock limité !).

Notes de dégustation ci-dessous de Colin Hay :

 

"Pour moi, c'est le plus surprenant de ces vins. Le nez est fabuleux, à l’aveugle, je m'imaginerais être à Pomerol. Avec des tanins très fins, il est bien structuré et équilibré, élégant avec style, raisonnablement long en bouche et exceptionnellement bien équilibré pour un millésime extrêmement chaud et difficile. Le choix d'une vendange précoce et la protection contre le stress hydrique offerte par le terroir argilo-calcaire se combinent pour donner un vin exceptionnel... Hautement recommandé ; excessivement bon ", Colin Hay (correspondant à Bordeaux, The Drinks Business).

Cliquez ici pour vous offrir ce superbe millésime

Bonne rentrée à tous !