Newsletter Juin 2022 : les notes de dégustations du 2021 en primeur et météo des vignes 2022 !



2021 - Le cycle de la vigne

Les plus grands critiques ont publié leurs notes de dégustation ainsi que leurs scores sur nos 2021, et nous sommes extrêmement satisfaits des résultats ! 

Comme vous le savez, l'année a été extrêmement difficile. Mère Nature s'est acharnée sur toute la France, vignes et arbres fruitiers.

D’abord, la floraison précoce et les 3 nuits de gelée mi-avril (jusqu'à -4°C) ont réduit la quantité potentielle d'environ 10%, mais ont également rendu les vignes un peu moins résistantes et plus sujettes aux maladies.

Ensuite, le mois de juin, l'un des plus humides et frais jamais enregistrés, a créé des conditions optimales pour que la moisissure et le mildiou pénètrent et dévastent le vignoble : au cours d’un mois de juillet assez frais, nous avons pu voir de nombreuses grappes atteintes. Heureusement, le retour de la chaleur au mois d’août et en septembre a été quelque peu salvatrice. Cependant, le mal était fait : la perte a été de 50 % pour nous, tout en sachant que nous sommes chanceux en comparaison à d’autres producteurs. En effet, certains n’ont même pas pris la peine de vendanger, et d’autres ont perdu jusqu’à 90% de leur récolte.

Finalement, chez nous, les vendanges ont eu lieu au début du mois d’octobre. 

La période a donc été assez dure, n’avons pas été très chanceux pour ce premier millésime que nous portons de A à Z en tant que nouveaux exploitants !



2021 - Les vins

Les vins sont cependant fascinants, surtout au regard des trois millésimes précédents. Les millésimes issus d’un climat plus frais semblent être les nouveaux "millésimes d'exception". Après le trio 18/19/20 issu d’un climat particulièrement chaud, concentrés et opulents, il semblerait incongru pour un amateur de vin de laisser ce millésime hors de sa cave : c’est l’opportunité de pouvoir comparer et visualiser les contrastes d’une année à l’autre, les impacts des conditions climatiques et leurs influences sur la sensation et la saveur de nos vins préférés.

Les 2021 ont une belle fraîcheur minérale et de la précision, de superbes notes de myrtille et de fruits rouges, une fraîcheur infusée de thé noir, avec une splendide longueur agréablement chatoyante.

Nous vendons des vins en primeur sur notre site, et à certains clients professionnels (Contactez nous pour plus d'infos). Cependant, si vous n'êtes pas encore familiarisés avec nos vins, nous vous conseillons de commencer par un de nos millésimes plus anciens disponibles.

Enfin, 2022 continue sur sa belle lancée, le mois de mai a été extrêmement chaud avec juste assez d'eau, le mois de juin s’annonce tout aussi bénéfique. Les grappes sont précoces, très grosses, tout est en bonne voie…

 

Château Canon Chaigneau, millésime 2021

« Marqué par des notes de mûres, d’iris et de fèves de cacao, le bouquet de Canon Chaigneau est invitant. De caractère élancé en bouche, le vin me semble déjà bien accessible. Ses tannins lui offrent de la densité et la structure acide soutient l’expression fruitée en finale. Un vin expressif qui mérite un peu d’épanouissement. » Yves Beck  90-91

Quite floral in nature, the wine is fresh, easy drinking and plummy, with loads of sweet, ripe, fruity, chocolate and cherry overtones. Drink from 2023-2029Jeff Leve, 90

Another wine that has outstanding potential is the 2021 Château Canon Chaigneau, a blend of 93% Merlot and the rest Cabernet Franc and Malbec. Pulled from just 40% of the production and resting in 72% new barrels, it has a pretty bouquet of mulberries, spring flowers, and lavender. Medium-bodied and fruit-forward on the palate, it's balanced, has ripe tannins, and a great finish.Jeb Dunnuck, 88-90

'We have the same sense of purity and focussed precision, though the wood tannins bring just the slightest hint of dryness to the otherwise impressive, long and tapering finish. The ferrous minerality that is very evident in the Beton cuvee is more restrained and better incorporated here, allowing the crunchy red berry and stone fruit to take the spotlight. This should age graciously.' Colin Hay, 89-91 (presenté dans son article ici)

     

    2021 Cuve 8a

    ‘The 2021 Canon Chaigneau Cuve 8a was cropped at just 8hL/ha and aged in tank rather than wood. It has a well-defined bouquet of blackberry and tertiary scents and a touch of iris petal. The medium-bodied palate offers marine-influenced, crunchy black fruit and gentle grip on the finely proportioned finish. This Lalande-de-Pomerol is well worth seeking out.’ Neal Martin, 90-92

    ‘The 2021 Château Canon Chaigneau Cuve 8A, which is made by the former maître de chai of Cheval Blanc, Thierry Garnaud, is a forward, pretty, incredibly attractive Lalande de Pomerol offering lots of red fruits, some floral, spicy nuances, medium-bodied richness, and wonderful purity, as well as a great finish. It has outstanding potential. This cuvée, which was formerly known as Beton, sees no wood. The blend is 95% Merlot and 5% Cabernet Franc.’ Jeb Dunnuck, 89-91